Formation des gardiens avertis (12 à 17 ans) à Saskatoon

Offerte par l’Association des Parents Fransaskois à travers le Centre d’appui à la famille et à l’enfance (CAFE) La Passerelle de Saskatoon, le samedi 23 janvier de 10H00 à 16H00, cette formation permettra aux adolescents entre 12 et 17 ans de devenir familiarisés et formés aux aspects suivants :

-La sécurité des enfants et le secourisme élémentaire

-Les droits et les responsabilités

-Le développement de l’enfant et le jeu

-Les soins de l’enfant et la nutrition

-Les différents comportements des enfants

-Que faire en cas d’urgence?

Par ailleurs, les frais d’inscription par personne sont fixés à 20$ payable par transfert Interac au nom de l’APF en envoyant le code de sécurité à info@apfsk.ca.


Pour vous inscrire, prière de remplir ce formulaire sur la plateforme Jotform.


N.B. : nous acceptons un maximum de 6 participants pour le bon déroulement de la formation.
Chaque participant recevra un livre théorique ainsi qu’un brevet certifié de gardien averti après réussite du test prévu à l’issue de la formation.

La presse anglophone souligne les actions solidaires de l’APF envers les ainés à North Battleford

Enfants et parents ont distribué cadeaux et chanté pour les ainés.es, en respectant les mesures de prévention et de lutte contre la Covid-19.

L’initiative n’est pas passée inaperçu, puisque deux journaux anglophones sont revenus sur l’action, à savoir Battlefordsnow et Newsoptimist alors que les deux résidences pour ainés.es ont envoyé des lettres de remerciement en faisant part de l’impact qu’a eue l’initiative sur le moral des résidents.

L’APF félicite ses adhérents dans la localité de Battleford pour cet engagement envers la communauté et l’animatrice Oumnia Tahiri pour son excellent travail.

En bon ambassadeur de la Fransaskoisie et de ses valeurs, l’APF a mené des actions solidaires durant le temps des fêtes dans deux résidences pour ainés.es à Battleford pour souligner la solidarité en ces temps difficiles de pandémie.

Enfants et parents ont distribué cadeaux et chanté pour les ainés.es, en respectant les mesures de prévention et de lutte contre la Covid-19.

L’initiative n’est pas passée inaperçu, puisque deux journaux anglophones sont revenus sur l’action, à savoir Battlefordsnow et Newsoptimist alors que les deux résidences pour ainés.es ont envoyé des lettres de remerciement en faisant part de l’impact qu’a eue l’initiative sur le moral des résidents.

L’APF félicite ses adhérents dans la localité de Battleford pour cet engagement envers la communauté et l’animatrice Oumnia Tahiri pour son excellent travail.

La presse anglophone revient sur les actions solidaires de l’APF envers les ainés à North Battleford 

En bon ambassadeur de la Fransaskoisie et de ses valeurs, l’APF a mené des actions solidaires durant le temps des fêtes dans deux résidences pour ainés.es à Battleford pour souligner la solidarité en ces temps difficiles de pandémie.

Enfants et parents ont distribué cadeaux et chanté pour les ainés.es, en respectant les mesures de prévention et de lutte contre la Covid-19.

L’initiative n’est pas passée inaperçu, puisque deux journaux anglophones sont revenus sur l’action, à savoir Battlefordsnow et Newsoptimist alors que les deux résidences pour ainés.es ont envoyé des lettres de remerciement en faisant part de l’impact qu’a eue l’initiative sur le moral des résidents.

L’APF félicite ses adhérents dans la localité de Battleford pour cet engagement envers la communauté et l’animatrice Oumnia Tahiri pour son excellent travail.

Atelier parental : le développement psychologique de l’enfant de 0 à 5 ans (SAMEDI 30 JAN 2021)

Notre premier atelier parental de l’année 2021 sera tenu sous le thème « Comprendre son enfant pour réponde à ses besoins », samedi 30 janvier de 11H00 à 12H30 sur Zoom (inscription gratuite : communication@apfsk.ca).

Notre conférencière Cynthia Alves abordera le développement psychologique de l’enfant de 0 à 5 ans.


En fait, aborder le développement psychologique de l’enfant peut sembler très théorique pour beaucoup de parents, c’est pourquoi Cynthia Alves va l’aborder de façon pratique en donnant des idées d’activités que les parents peuvent mettre en place en œuvre à la maison.


Le plan de l’atelier sera comme suit:


• INTRODUCTION:

CHAPITRE 1: Le bébé
• description des grandes étapes du développement du bébé dans la première année de vie
• attitudes clés que les parents peuvent adopter pour soutenir l’épanouissement de leur bébé
• des idées d’activités à faire à la maison pour accompagner le développement de son bébé

CHAPITRE 2: L’enfant de 2 ans, pas si terrible!
• description des grandes étapes du développement qui apparaissent chez le trottineur
• attitudes clés que les parents peuvent adopter pour faire face aux crises et refus fréquents des enfants dans cette tranche d’âges.
• des idées d’activités à faire à la maison pour répondre aux besoins développementaux de leurs enfants

CHAPITRE 3: L’enfant d’âge préscolaire
• description des grandes étapes du développement des enfants de 3 à 5 ans
• attitudes clés que les parents peuvent adopter pour stimuler leur enfants au quotidien
• des idées d’activités à faire à la maison pour préparer son enfant pour l’école
• CHAPITRE 4: Mises en situation
Questions-Réponses en fin de l’atelier.

Séances de massage pour bébés – CAFE La Passerelle Saskatoon (21 et 28 JAN 2021)

Le Centre d’appui à la famille et à l’enfance (CAFE) La Passerelle de Saskatoon offre deux séances de massage pour bébés les jeudi 21 et 28 janvier de 10H00 à 12H00.

L’activité sera menée par Claire Hopkin, maman Fransaskoise de quatre enfants et fonctionnaire fédérale à Immigration Refugiés Citoyenneté Canada (IRCC) qui nous a proposé cette belle initiative.

Pour inscrire votre bébé, prière d’envoyer un courriel à Jeanne Curinyana sur coordination@apfsk.ca.

Veuillez noter que les places sont limitées à quatre bébés par séance.

Les premiers qui réserveront leur place par courriel seront servi en priorité alors que les autres seront placés dans les prochaines séances du mois de février.

Soyez les bienvenus à l’APF, votre deuxième foyer.

Célébration virtuelle Noël 2020 avec l’artiste Fransaskoise Malika Sellami

Le développement, l’épanouissement et la construction identitaire plurielle de l’enfance Fransaskoise passe aussi et surtout par l’art et la culture. L’APF y croit et c’est pour cela que nous vous donnons rendez-vous le samedi 19 décembre de 11H30 et 12H00 pour une célébration en ligne de Noël 2020 avec l’artiste Fransaskoise Malika Sellami.

Chansons, comptines, poèmes seront au menu de l’animation, et plus encore.

Inscrivez-vous pour recevoir le lien vers la réunion virtuelle en envoyant un courriel à communication@apfsk.ca.

Lien vers la réunion sur ZOOM : https://us04web.zoom.us/j/6472205666?pwd=OFpxSXkrN1pnR2tRajhlaHBoSlFiZz09

ID: 647 220 5666

Code : QC53cV

Détails de l’événement et l’artiste invitée sur Facebook : https://www.facebook.com/events/700883530816338

Biographie de Malika Sellami :

Malika Sellami, artiste multilingue et multi-genre, musicienne, réseauteuse et enseignante est installée à Saskatoon depuis 2008. Elle a remporté deux Concours Nouvelle Scène (2009 et 2014) et une nomination pour artiste spirituel de l’année aux Western Canadian Music Award en 2016 avec l’album Samanvaya Kirtan de la formation du même nom. Avec 3 albums multilingues à son actif, plusieurs tournées canadiennes et quelques spectacles à l’international, Malika se consacre maintenant à élever son fils de 5 ans et à jouer de la musique localement, du kirtan communautaire ou du divertissement pour les enfants.

Conférence Parentale 2020 – Développer l’autonomie et la responsabilité chez mon enfant et mon ado

Après la tenue de la première Conférence Parentale 2020 en novembre, et récemment l’Atelier annuel des éducatrices et des éducateurs, qui ont connu la participation de 20 familles et 20 éducatrices et éducateurs, nous avons le plaisir de vous convier à la deuxième conférence parentale sous le thème de l’autonomie et la responsabilité de l’enfant et de l’adolescent, samedi 12 décembre de 11H30 à 13H30 sur Zoom.

Un thème qui ne se démode pas et qui est plus que jamais d’actualité avec les défis posés par la situation sanitaire actuelle, laquelle a justement pesé sur les enfants et les adolescents avec des mesures contraignantes mais nécessaires comme le port de masque et le respect des mesures de prévention et de lutte contre le Covid-19, nécessitant un grand effort de pédagogie, de responsabilisation et d’autonomisation par les parents et les éducateurs.

Cette conférence sera animée par Vanessa Frenette, experte québécoise en éducation et en petite enfance, qui nous a brillamment accompagné durant le cycle des trois évènements ayant remplacé le Symposium des Parents 2020 annulé à cause de la Covid-19.

Nous serons très heureux de vous compter parmi nous samedi prochain. Soyez les BIENVENUS

Lien : https://us02web.zoom.us/j/84830993622

ID de réunion : 848 3099 3622

N’hésitez pas à nous communiquer vos suggestions, remarques et besoins concernant toutes les activités d’animation et de formation.

Cordialement.

Cri du cœur de la Commission nationale des parents francophones pour la modernisation de la Loi sur les langues officielles

 

Ottawa (Ontario), 1er décembre 2020 – Il y a deux ans, le 1er décembre 2018, plus de 15 000 francophones sont descendus dans les rues pour manifester leur solidarité en appui à l’Université de l’Ontario français. Deux ans plus tard, la Commission nationale des parents francophones (CNPF) se joint à l’ensemble des communautés francophones et acadiennes du pays pour une autre journée de solidarité nationale. Au terme d’une année qui a mis en évidence plus que jamais la vulnérabilité du français au pays, nous lançons un cri du cœur et demandons que le gouvernement fédéral confirme un échéancier pour la modernisation de la Loi sur les langues officielles.

La situation est difficile pour les parents francophones en situation minoritaire. « Il manque cruellement de place dans les services de garde francophones. Nous avons présentement plus de jeunes enfants francophones sur les listes d’attente pour un service de garde en français que d’enfants réellement inscrits dans les différents services déjà offerts. Ainsi, plusieurs parents se voient obligés d’inscrire leur enfant dans les programmes anglophones », affirme le président de la CNPF, M. Louis Kdouh. « De plus, afin d’aider les francophones à obtenir leur juste part pour ouvrir de nouvelles places en garderie, nous pensons que la Loi sur les langues officielles doit inclure des clauses linguistiques avec des cibles et des montants d’argent précis pour les francophones dans toutes les ententes fédérale-provinciales-territoriales», ajoute M. Kdouh.

La CNPF est très inquiète qu’à 10 jours de la fin des travaux parlementaires avant les fêtes, le gouvernement n’ait toujours donné aucun signe de quand il compte déposer un projet de loi pour moderniser la Loi sur les langues officielles. La CNPF craint qu’un projet de loi déposé trop tardivement ne puisse être adopté avant les prochaines élections.

En septembre dernier, lors du discours du trône les parents francophones étaient ravis de voir l’engagement du gouvernement fédéral à aller de l’avant avec la modernisation de la Loi sur les langues officielles. Il est maintenant le temps de respecter ses promesses et d’agir afin d’assurer la défense des droits des minorités francophones en milieu minoritaire ».

Les communautés souhaitent une Loi modernisée qui, notamment, établirait une autorité centrale chargée de voir au respect des obligations linguistiques dans tout l’appareil fédéral et éviterait les dérapages en matière de communications bilingues en situation d’urgence qu’on a vu dans les premiers mois de la crise de la COVID-19. Une Loi qui engagerait le gouvernement fédéral, les provinces et les territoires à des efforts accrus de protection du français à la grandeur du pays. Elle éliminerait les obstacles à l’apprentissage du français langue seconde. Une Loi qui créerait un tribunal des langues officielles afin que les citoyens et les citoyennes puissent facilement et rapidement obtenir justice pour des manquements à la Loi.

La Commission nationale des parents francophones encourage les citoyens et les citoyennes à visiter le site noslanguesofficielles.ca pour écrire à leur député ou députée et leur demander d’agir maintenant pour la modernisation de la Loi sur les langues officielles.

La Commission nationale des parents francophones (CNPF) est un organisme sans but lucratif dont la mission consiste à regrouper, représenter et appuyer les organismes provinciaux et territoriaux tout en renforçant leur capacité d’accompagner le parent dans son milieu familial et communautaire. La CNPF travaille étroitement avec de nombreux partenaires nationaux qui agissent dans les secteurs de l’éducation, de la petite enfance et de la représentation des communautés francophones et acadienne du Canada.

Renseignements :
Myriam Romanin
Agente de communication
(613) 288-0958 poste 4
communications@cnpf.ca